Accompagnement Familial

Afin de répondre aux demandes émanant de pouponnières, d’institutions, du Service d’Aide à la Jeunesse (SAJ), du Service de Protection familleJudiciaire (SPJ), du Tribunal mais aussi des familles d’origine, le service cherche des couples, des familles ou des personnes seules acceptant d’accueillir un enfant ou un adulte en situation de handicap. L’accueil familial peut être permanent ou prendre la forme d’un parrainage, mais se déroule la plupart du temps sur du long terme.

De nombreuses rencontres préalables sont nécessaires tant avec la famille accueillante, qu’avec l’institution demandeuse, sans oublier la personne handicapée tout particulièrement concernée.

Le travail réalisé en amont est en effet primordial car il s’agit de vérifier l’adéquation entre le profil et les attentes de la famille accueillante et les difficultés de la personne accueillie. Permettre aux deux parties d’apprendre à se connaître, à tisser du lien relationnel et émotionnel lors de rencontres d’une journée ou d’un week-end est également primordial avant de prendre une décision d’engagement à plus long terme.

L’équipe sociale reste présente tout au long de l’accueil familial, pour apporter son soutien ainsi que toute l’aide sociale et administrative nécessaire, tant à la famille d’accueil qu’à la personne accueillie. Une indemnité financière est accordée aux accueillants (forfait journalier).

 Devenir accueillant vous intéresse ?

Les missions des accueillants (définies dans l’arrêté du gouvernement wallon du 17 novembre 2011)

  • Accompagner la personne handicapée, l’aider dans sa vie quotidienne ;
  • Lui procurer un logement qui correspond à ses besoins ;
  • Collaborer avec le service pour atteindre les objectifs visés chaque année dans le projet d’accompagnement individualisé;
  • Garantir à la personne en situation de handicap des prestations en accord avec sa propre culture familiale ;
  • Etre joignable par le service ;

Les conditions pour devenir accueillant via la Croisée :

  • Etre âgé de minimum 21 ans 
  • Ne pas être cohabitant, parent ou allié au 1er degré avec la personne accueillie ;
  • Transmettre à la Croisée un extrait de casier judiciaire vierge et un certificat médical attestant la capacité à accueillir ;
  • Offrir les conditions nécessaires à l’accompagnement des personnes en matière de temps et de locaux ;
  • Participer de manière active et ouverte aux entretiens avec l’équipe de la Croisée ;
  • Coopérer avec les services partenaires ;
  • Contracter toute assurance nécessaire à couvrir l’activité de l’accueil ;
  • Signer une convention d’accueil avec la Croisée ;
  • Obtenir une évaluation positive de la Croisée ;
  • Vivre ensemble depuis minimum 2 ans, dans le cas où il s’agit d’un projet de couple ;
  • Vivre dans un rayon géographique de 50km autour de Malmedy, hors communauté germanophone ;
  • Parler et maîtriser la langue française ;

La procédure

famille2Pour postuler comme accueillant, vous devez prendre contact avec le service afin d’avoir un premier échange. Deux entretiens vous seront proposés pour vous donner toutes les informations pratiques sur l’accueil familial, afin que vous puissiez prendre la décision de poursuivre le processus ou non. Le cas échéant, l’équipe vous rencontrera à plusieurs reprises dans le but de vous connaitre davantage, de comprendre le fonctionnement de votre famille, de répondre à vos questions, de construire avec vous un projet d’accueil familial qui correspond aux besoins de chacun. Cette période dure environ 6 mois. Tant l’accueillant candidat que la Croisée peut décider d’arrêter cette procédure à tout moment.

Ensuite, l’équipe vous présentera le profil d’une personne qui correspond au mieux à vos attentes (et inversement). Si vous donnez votre accord pour accueillir cette personne, la période de pré-accueil pourra commencer. Il s’agit de rencontres entre vous et la personne, au sein de son milieu de vie puis à votre domicile, afin d’apprendre à se connaître. L’accueil « définitif » démarrera lorsque chacun sera prêt.

 

afea